Etiomédecine

Etiomédecine

«  L’ÉNERGIE EST UNE INFORMATION EN MOUVEMENT. L’EXPRESSION DE CETTE INFORMATION NE DEVIENT MANIFESTE QU’AU MOMENT OÙ ELLE RENCONTRE UN OBSTACLE, CE N’EST DONC QUE QUAND ELLE EST FREINÉE QU’ON A CONSCIENCE DE SON EXISTENCE ».                     JL Brinette

Si nous avons choisi de proposer l’Etiomédecine -et non pas une autre discipline- parmi les formations d’AMHA, c’est parce que nous l’avons expérimentée et elle en a fait de même. Nos cellules la reconnaissent, vibrent toujours à son contact et il suffit d’une intention de soin pour lancer le mouvement.

Une discipline qui nous a transformées dès notre premier contact avec elle, le jour où nous avons lu le livre (ÉTIOMÉDECINE TOME I) de la personne qui l’a découverte, le Dr Jean-Louis Brinette. L’Etiomédecine, une discipline qui se suffit d’elle-même, est capable de nous sortir d’un état d’enfermement étouffant nous empêchant de voir la beauté de la vie en continu juste parce que notre vision est floue, non objective voire négative. Elle peut nous emmener d’un état émotionnel ou mental pesant, vers un autre plus léger, plus joyeux car encore plus vivant.

Certes, c’est une thérapie peu connue par l’Humain mais pour elle, l’Humain est connu. Elle connait comment il est, comment il fonctionne, ce qu’il a en lui et ce qui se passe dans ses cellules. C’est ainsi qu’elle sait comment le débarrasser de toute souffrance de toute nature, pour l’amener petit à petit à son état originel. Un chemin dont l’aboutissement est très joli bien qu’il peut paraître difficile par moments.

L’Etiomédecine nous demande d’ouvrir notre cœur, aussi bien pour accueillir l’autre que pour laisser partir nos souffrances. Accepter de se faire accompagner avant d’accompagner les autres, car un bon thérapeute a déjà fait le travail qu’il suggère à son patient de faire.

Le chemin de l’Etiomédecine restera un très beau et bon souvenir pour nous, nous ne nous en séparerons jamais car à chaque fois que les autres chemins nous paraissent obscurs ou moins lumineux que d’habitude, nous nous dirigeons vers lui, le temps d’un soin, et tout redevient lumineux.

Nous souhaitons à toute personne de nous rejoindre sur cette voie car l’issue n’est que délicieuse.

Majdouline Snoussi & Dr Najlaa Bensalmia

Slide 1
Ag
f(X') =F(X) + C

Fonctionnement mu par l'argent ou plus globalment par l'intérêt

Slide 2
Magie
f(X') = F(X) + c

Attendre l'acte magique ou le miracle pour soulutionner ses problèmes

Slide 3
E = hv

Impossiblité à partager !

Slide 3
E=mc2

Impossibilité à créer !

Slide 3
E = 1/2 mv2

Inertie affairée sans création. Qui ou qu'est ce qui n'avance plus ou pas ?

Slide 3
F=my

A la recherche du temps perdu

Slide 3
W= F/t

Destruction par usure du temps

Slide 3
P = W/t

Destruction par voilence du choc

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow

Formation

« MÉTHODE DE DIAGNOSTIC ET DE TRAITEMENT ÉNERGÉTIQUE DES PATHOLOGIES PSYCHOSOMATIQUES  ».

Etiomédecine, se voulant être «l’expression de l’origine des maladies», est une discipline de thérapie énergétique développée il y a une trentaine d’années par Dr Jean-Louis Brinette, Médecin praticien sortant du cursus médical classique dont il a très vite réalisé les limites, notamment face aux échecs répétés de la thérapie des troubles fonctionnels. Dès lors, il se consacre à l’étude de différentes disciplines dont l’Auriculothérapie, la Vertébrothérapie, la Neuralthérapie, l’Auriculomédecine avec l’objectif de comprendre le mécanisme par lequel la mémoire émotionnelle affecte la capacité d’un patient ou un autre, à guérir.

Au fil de ses recherches, entre l’étude du pouls et des filtres, la découverte des filtres stabilisateurs de l’espace-temps puis les systèmes autocompensés, il met en place sa propre discipline de traitement de l’émotionnel, qu’il baptise «Etiomédecine».

Sur les 2 années suivantes, il étend son travail au traitement mental permettant ainsi de guérir quasiment tous les troubles.

Ainsi, La thérapie de Dr Brinette a pris pour objectif la libération de l’individu des mémoires de ses souffrances et conditionnements cellulaires, physiques, émotionnels et mentaux, afin qu’il trouve ou retrouve, par degrés, la liberté d’Etre, au fur et à mesure de ses prises de conscience. Le but étant la restauration du Mouvement, qui est le principe curateur.

Libérer le patient des mémoires de ses souffrances, change forcément son regard sur l’objet de ces souffrances, dont les événements n’ont été que les vecteurs. Cela suppose que le patient a son travail à faire : comme si, en libérant ses mémoires, on nettoyait les «lunettes» à travers lesquelles il voit la vie, qui lui apparaît alors de plus en plus nette. Cette nouvelle vision modifie ses perceptions visuelles mais aussi émotionnelles, mentales et donc potentiellement, sa façon d’acter au quotidien.

Au fil des réussites enregistrées par sa méthode, il décide d’enseigner cette discipline tout en poursuivant ses travaux de recherche et de réflexion, notamment sur la circulation des fluides énergétiques à travers le corps en se référant, entre autres, au schéma proposé par la Médecine Ayurvédique.

A son décès en 2000, un de ses élèves, Max Bernardeau, ostéopathe de formation et ayant partagé des années de pratique et de recherche avec Dr Brinette, décide de poursuivre l’œuvre. Maitrisant l’outil «Etiomédecine », et parfaitement conscient de sa valeur, il décide dès lors, de consacrer son temps et ses efforts à l’enseignement tout en poursuivant le travail de Dr Brinette pour rendre cette discipline plus accessible.

UN SOIN D’ÉTIOMÉDECINE : Création d’un couple thérapeute/patient
L’Etiomédecine est non inductive, dans le sens où il n’est jamais possible de choisir ou prévoir le sujet du traitement. Le motif de consultation d’un patient n’est que la traduction dans sa vie du problème énergétique que la synchronicité va nous proposer de traiter.

JL Brinette avait décrit le couple endormi comme deux vases communicants côte à côte et équilibrant leurs souffrances par une espèce d’osmose cellulaire des charges en rétention. Automatiquement et inconsciemment, chacun des membres du couple absorbe une partie de la souffrance de l’autre jusqu’à une forme d’équilibre.

Ce phénomène est une fonction cellulaire automatique, par conséquent au-delà d’un processus d’activation ou de désactivation commandé par la volonté. C’est donc naturellement que le soin tente de créer un équivalent à ce couple, le temps de créer les conditions d’osmose nécessaire, de partage de ces souffrances à équilibrer.

La seule chose que le patient est invité à faire, est de « ne pas s’opposer » au soin, autrement dit, ne pas bloquer ce que son être voudrait exprimer spontanément. Le thérapeute pour sa part, sans rien chercher, n’a qu’à accepter de recevoir sans opposition et sans jugement.

DATES ET DURÉE DE LA FORMATION

Octobre – Décembre – Février – Avril – 2024
12 jours (4×3 jours) du vendredi au dimanche. Formation théorique et pratique dès le 1 er module

Module 1: Du 20 au 22 Octobre 2023
Module 2: Du 15 au 17 Décembre 2023
Module 3: Du 23 au 25 Février 2024
Module 4: Du 19 au 21 Avril 2024

HORAIRE : 9H30 – 16H30

LIEU DE LA FORMATION: Casablanca – Maroc

NOM DU FORMATEUR: Max Bernardeau
« https://www.etiomed.com/ »

COÛT DE LA FORMATION
8100 dhs par séminaire de 3 jours, soit 32.400 Dhs au total

Cette somme couvre les frais engagés par l’organisme de formation pour les sessions dont les supports de cours et les pauses-cafés.